Unité Action et sans
                tendance      La lettre du courant de pensée du SNUIPP-FSU
vendredi 17 septembre 2010

Faire voter  !
Faire voter Unité Action


A partir du 20 septembre, les syndiqués du SNUipp sont appelés à voter sur les textes d'orientation.
L'enjeu de ce vote est important. Il permet aux syndiqués d'intervenir sur l'orientation de leur syndicat. Ce type de consultation ne représente que peu d'intérêt pour la plupart d'entre eux et trop souvent, le vote se limite aux cercles de militants. Son résultat risque de ne pas être à l'image réelle de ce que veulent les syndiqués.
La conception du syndicalisme que défendent les militants Unité Action et de nombreux militants sans tendance nécessite l'intervention du plus grand nombre de syndiqués.
Dans les prochains jours, il sera nécessaire de les rencontrer et de leur permettre de participer à cette consultation notamment à l'occasion des mobilisations. Cela demande un investissement de chacun.
L'utilisation de l'appel à voter peut y contribuer.
Bon courage à toutes et à tous.

Sébastien Sihr et Marianne Baby

COMMUNIQUE  COMMUN
CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA

A l’appel des organisations syndicales, de nombreux salariés ont été présents dans les diverses manifestations du 15 septembre, confirmant leur désaccord avec le projet injuste et inacceptable de réforme des retraites.
Ce même jour, à marche forcée, l’assemblée nationale a voté le projet de loi pourtant rejeté par une large partie de l’opinion publique.
C’est maintenant le Sénat qui va, à partir du 5 octobre, débattre de ce projet.
Rien n’est joué !
Les salariés doivent maintenir la pression et se mobiliser fortement le 23 septembre.
L’intersyndicale poursuit sa réflexion sur les suites à donner au 23 si le gouvernement ne recule pas sur son projet. Elle se réunira le 24 septembre pour en décider.

Le 16 Septembre 2010

Compte-rendu de la réunion
L'intersyndicale s'est réunie cet après-midi afin d'avoir un premier échange sur les suites possibles à donner au 23 septembre. Cette discussion anticipée était  intéressante et importante car elle a permis de préciser la réflexion de chacun. Nous nous revoyons de la même manière le 21 (plusieurs organisations auront eu d'ici-là des instances nationales) puis le 24 au matin pour prendre une décision.
Quelle que soit la hauteur du 23, toutes les organisations sont déterminées à poursuivre le mouvement.
Sans connaître ce que sera le 23, plusieurs hypothèses sont alors avancées :
  • multiplication des actions locales (surtout les confs qui portent cela pour toucher davantage de salariés dans les entreprises),
  • nouvelle journée interpro (qui paraît difficile pour beaucoup),
  • manifestations un week-end, afin d'élargir à la population, qui pourraient avoir lieu le 2 ou le 9 octobre (notre proposition de manifestation nationale ne fait pas accord, il s'agirait donc de manifestations décentralisées).
Aucune organisation n'exclut des possibilités de grèves dures dans certains secteurs, sans s'avancer davantage à ce stade.
La FSU a alerté sur la nécessité de donner des suites rapides au 23. En ce sens, nous avons dit qu'il n'était pas concevable d'attendre que le débat au Sénat soit commencé pour organiser une nouvelle action (donc le 2 plutôt que le 9 si c'était un week-end qui devait être retenu). De même nous avons suggéré que des modalités différentes d'actions pouvaient s'articuler entre elles.
Les initiatives et rassemblements du 15 ont été nombreux et très visibles. La presse en a fait largement écho. Il nous reste à réussir le 23 !







NOUVEAU !
Unité et Action du SNUipp se dote d'un site. Outils de réflexion, revues Enjeux....



www.ua-action.fr

 




Abonnez-vous
à la revue Enjeux

regis.metzger@snuipp.fr



quelques nouveautés :

Infos-Hebdo : une nouvelle lettre électronique d'actualité à destination des militants destinataires de la Lettre du SNUipp. Elle est envoyée chaque vendredi. La première sera envoyée le 17 septembre.
Si tu n'en es pas destinataire, contactes ta section départementale.

.